ForumArticlesRetrouves tes copainsNés quelquepartCrée ton emailagenda BurkinaPetites annoncesJeuxPresse et médias Burkinabè

Recherche

Page mise à jour
le 11.12.2014

 Touristes : la trousse médicale !
La liste de médicaments ci-dessous représente la trousse médicale idéale pour un adulte en bonne santé se rendant dans une zone urbaine ou rurale du Burkina Faso.
Renseigne-toi évidemment auprès de ton médecin et de ton pharmacien pour les indications et contre-indications.

Voir aussi la page "tourisme et santé" pour connaître les risques et leur prévention au Burkina Faso
Voir aussi la sur les statistiques de la santé au Burkina Faso : tous les chiffres
Voir aussi la page "formalités" pour connaître les vaccins obligatoires ou conseillés pour visiter le Burkina

NB : Les médicaments suivants sont disponibles en France. Les mêmes principes actifs peuvent être inclus dans d'autres marques dans d'autres pays.

ATTENTION : UNE PARTIE NON NEGLIGEABLE DE CES MEDICAMENTS N'EST PAS REMBOURSEE !!! Il est donc intelligent de les acheter au Burkina Faso où ils sont présents dans presque toutes les pharmacies du pays et à moindre coût. N'hésitez pas à demander des génériques qui sont beaucoup moins chers, y compris au Burkina.

NOTE SUR LA PROPHYLAXIE DU PALUDISME (MALARIA) :
Attraper le paludisme en dehors de la saison humide (juin-juillet-août-septembre-octobre) est relativement rare surtout si tu es dans une zone salubre et/ou dans un logement ou un hôtel climatisé. Cependant la protection est recommandée toute l'année pour les personnes affaiblies, âgées et pour les enfants et bébés. Les personnes logeant dans des zones insalubres (certains quartiers de Ouagadougou proches des barrages ou inondés en saison humide, chambres familiales non équipées de clim ou de moustiquaires) peuvent également être exposées.

Se protéger systématiquement du paludisme est toujours coûteux et inconfortable : la plupart des médicaments prévenant le paludisme sont en effet chers (en Europe tout du moins...) et occasionnent des gênes et malaises quasi-systématiques. La Savarine par exemple est un médicament agressif que la plupart des gens ne supportent pas et qui occasionne des nausées, diarrhées, vomissements, etc... pouvant durer tout le premier mois de traitement. Il est à noter d'ailleurs que la plupart des Européens expatriés comme des Burkinabè n'utilisent aucune protection contre le paludisme (exceptés les bébés). La nivaquine, bon marché et jadis efficace, est aujourd'hui largement abandonnée du fait de la résistance du parasite à ce principe actif.

Aujourd'hui, des médicaments comme la Malarone peuvent être pris en traitement curatif, au moindre doute sur une possibilité de palu (fièvre, frissons, etc...). La Malarone ou des équivalents antipaludiques se trouvent partout au Burkina pour beaucoup moins cher qu'en Europe et tu n'auras à l'acheter que si tu penses que tu peux avoir choppé le palu. Un palu soigné tôt est moins grave qu'une grippe. Les expatriés le savent et au moindre doute ils se préparent un cocktail Vitamine C + Guronzan + caféine + antipaludique qui stoppe l'accès palustre avant même qu'il arrive au stade critique.

2 bandes et quelques pansements de différentes tailles
   >>> peut s'acheter très facilement au Burkina Faso

Comprimés contre le paludisme
* Préventif : Savarine (voir plus haut avertissement sur la Savarine) Lariam ou Doxycycline
* Préventif + curatif : Malarone
   >>> peut s'acheter très facilement au Burkina Faso

2 boîtes d’antibiotique à large spectre (pour les grippes, les infections de tous types....)
*Clamoxyl , 12 gélules à 500mg
*Augmentin, 12 comprimés à 500mg
   >>> peut s'acheter très facilement au Burkina Faso

2 boîtes d’antibactérien intestinal
*Ercéfluryl, 28 gélules (le plus connu, peut suffire à stopper un bonne «turista»)
*Lumifurex 28 gélules (Ercéfluryl en générique)
   >>> peut s'acheter très facilement au Burkina Faso

2 boîtes d’antidiarréhique (indispensable pour les cours, moyens et longs séjours même en hôtel **** !)
*Imodium , 20 gélules (le plus connu, diablement efficace mais gare à l’emploi, préférez lui d’abord un antibactérien intestinal)
*Arestal , 20 comprimés
   >>> peut s'acheter très facilement au Burkina Faso

1 boîte d’anti-nauséeux (en cas de nausées dues notamment à des troubles digestifs, ces médicaments sont anti-vomitifs)
*Motilium 40 comprimés à 10 mg
*Primpéran 40 comprimés à 10 mg
   >>> peut s'acheter très facilement au Burkina Faso

1 boîte de comprimés pour le mal des transports (pour ceux qui prévoient de voyager en transports en commun)
*Nautamine 20 comprimés (très efficace, surtout pensez-y si vous avez le mal des transports)
*Nausicalm 14 gélules ou sirop : 5€ (non remboursé)

1 boîte de comprimés pour la stérilisation de l’eau (à ne pas utiliser avec l'eau courante !)
*Hydroclonazone ou Micropur (inodore, sans trop de goût d’eau de Javel !)

1 flacon d’antiseptique (mercurochrome, dermaspray....)
   >>> peut s'acheter très facilement au Burkina Faso

1 boîte d’antibiotique en poudre pour les petites plaies
   >>> peut s'acheter très facilement au Burkina Faso

1 antifongique dermatologique (pour tous les champignons possibles et imaginables)
* Pévaryl (c’est le meilleur ! ) en poudre (pour les pieds car la transpiration est favorable aux cèpes et morilles ! )
* Pévaryl crème (pour la peau)
   >>> peut s'acheter très facilement au Burkina Faso

1 collyre antiseptique, antiobiotique et antibactérien (les conjonctivites sont nombreuses, graves et contagieuses)
* Rifamycine Chibret
* Gentalline
   >>> peut s'acheter très facilement au Burkina Faso

Il est important de prévoir au retour - avant que les symptômes désagréables ne surviennent - la prise d'un vermifuge. Les médecins en Europe sont pour la plupart incompétents et confits de certitudes (je le dis par expérience). En cas de problème digestifs chroniques ils vous feront passer la batterie d'examens coûteux avant d'imaginer que vous puissiez avoir des vers et leur devise, de toutes façons, est que tant que vous ne voyez pas ces gentils parasites s'agiter dans les toilettes, mieux vaut ne rien faire. J'ai par exemple eu droit aux coloscopie et fibroscopie habituelles avant de m'apercevoir - par moi-même, que j'avais un teania de 4 mètres dans les intestins et que j'avais pourtant émis des soupçons concernant ces parasites aux trois médecins m'ayant examiné (dont un pseudo-médecin "tropicaliste"). Bref, attraper des parasites est TRES FREQUENT au Burkina, qu'il s'agisse d'un teania, d'ascaris, de giardiases ou d'autres bêtes toutes aussi peu ragoûtantes et le problème est que les premiers symptômes arrivent quand ils ont commencé à faire des dégâts. Aucun germifuge ne tue tout : il vous faudra prendre deux médicaments en deux prises (Trédémine, Flagyl, Fluvermal, etc...).

Attention : certaines personnes peuvent présenter des allergies à certains de ces produits. Il est indispensable de consulter son médecin traitant avant de prendre ces médicaments qui pour la plupart ne sont délivrés que sur ordonnance.

Voir aussi la page "tourisme et santé" pour connaître les risques et leur prévention au Burkina Faso

Vos contributions et commentaires sur le contenu de cette page
  • Message déposé le 25/08/2011 - 19:08 par katia  -1 votes   
    A ouagadougou les pharmacies sont excellentes; très bien fournie, donc aucun risque d'acheter les médicaments sur place a condition de le faire en pharmacie
  • Message déposé le 28/06/2011 - 20:06 par Lionel  -1 votes   
    Je ne pense pas que vous devriez conseiller d'acheter les médicaments au Burkina Faso. Dans ces pays, 1 médicament sur 3 est contrefait. Prendre de gros risque pour quelques euros ... chacun fait son choix :)
  • Cap Skirring Sénégal Guinée Bissau Billets d'avion Sénégal Mexique Planète Sénégal