ForumArticlesRetrouves tes copainsNés quelquepartCrée ton emailagenda BurkinaPetites annoncesJeuxPresse et médias Burkinabè

Recherche

Page mise à jour
le 11.12.2014

 Sports et loisirs

Exceptée la chasse, le Burkina Faso possède peu d'activités directement orientées vers le tourisme. Ceux qui souhaitent pratiquer du sport durant leur séjour et ceux qui viennent découvrir le pays d'une manière écologique et saine pourront cependant s'adonner avec plaisir et facilité à la marche à pieds et au vélo puisqu'il s'agit également des deux principaux modes de locomotion du Burkinabè moyen.

Le far west du Burkina Faso est idéal pour le VTT et la marche à pieds !
Photo ci-dessus : les vastes espaces du far west du Burkina Faso
(ici entre Bobo-Dioulasso et Orodara) se prêtent au trek et au VTT... tout comme à la chasse.

Le trek et l'escalade pourront ainsi être pratiqués dans l'ensemble des zones rurales du pays au grè des milliers de pistes qui jalonnent les campagnes Burkinabè. Loin des véhicules et de la pollution de Ouagadougou, la découverte à pieds du Burkina Faso est un plaisir appréciable pour ceux qui ont le temps. La densité de villages dans la majeure partie du pays permet d'envisager des haltes repos-sommeil ou ravitaillement fréquentes : dans les deux tiers du pays (hors parc nationaux presque vides de population), il est presqu'impossible de parcourir 5 kilomètres sans apercevoir un village ou un petit hameau. Seul le nord du pays, la partie sahélienne, nécessite des précautions particulières du fait de la faible densité des villages qui parfois sont séparés par plusieurs dizaines de kilomètres.

Le vélo ou le VTT, quant à lui, est non seulement le mode de transport le plus utilisé du pays, mais aussi le sport national grâce à la célèbre course cycliste "le Tour du Faso". Acheter, louer, se faire prêter ou emmener son propre vélo au Burkina Faso est toujours simple et bon marché. A l'exception de Ouagadougou où monter sur un vélo s'apparente à du suicide, tout le reste du pays est un paradis pour les cyclistes puisque même les routes nationales sont peu fréquentées : certaines possèdent même une piste abritée par des arbres et utilisées par les charettes et les deux-roues (il s'agit des anciennes routes longeant les nouvelles).

Enfin la chasse constitue une troisième activité pratiquée par un certain nombre de touristes, français pour la plupart. La chasse c'est beau et sur Planete-Burkina.com on n'est pas foncièrement contre. D'autant que très clairement, c'est vrai, cette discipline est suffisamment bien gérée au Faso pour ne pas mettre en danger les espèces et même pour en réguler certaines. Mais la clientèle "chasse" en Afrique, et au Burkina Faso particulièrement, est majoritairement constituée de gros blaireaux bedonnants, genre beauf rural nouveau-riche, fils de pute équipé généralement d'un 4x4 polluant en Europe (bien qu'on explique à ces enculés depuis 10 ans que ça pollue). Ils viennent pour la photo, n'ont aucune idée du pays qu'ils visitent (sinon qu'il est peuplé de nègres), et, malgré les sommes conséquentes qu'ils payent (chaque animal abattu doit se payer par une taxe nationale d'abattage) ils ne sont en rien profitables à l'économie et au tourisme du pays (les taxes d'abattage, comme toutes les taxes finissent dans les poches de fonctionnaires ou de politiques).

Découvre donc ces trois loisirs que toi touriste tu pourras pratiquer au Burkina Faso :

TREK - ESCALADE
VELO - VTT
CHASSE
Le trek et l'escalade au Burkina Faso
Le VTT & vélo au Burkina Faso
La chasse au Burkina Faso
Vos contributions et commentaires sur le contenu de cette page
  • Message déposé le 10/11/2011 - 13:11 par Shootphoto  -2 votes   
    Bonjour à tous! Quelle belle analyse sur "les gros blaireaux bedonnant". Je partage pleinement cette avis! Amicalement.
  • Cap Skirring Sénégal Guinée Bissau Billets d'avion Sénégal Mexique Planète Sénégal